La Poutine des Recruteurs

3
A- A+
lu
Poutine

Chez Les Sources Humaines, on adore les projets collaboratifs ! Et Charlotte Vallée est en train d'en lancer tout un ! Recruteure chez Klondike, Charlotte a eu l'excellente initiative de le lancer la semaine dernière un slack, appelé La Poutine des Recruteurs. 

Charlotte, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Charlotte, j’ai 26 ans, je suis arrivée à Montréal en 2012 et j’ai commencé à travailler dans le recrutement il y a presque 3 ans après avoir complété mon baccalauréat à HEC. Je dois dire que c’est le recrutement qui est venu à moi, et non l’inverse. J’étais au travail quand j’ai reçu un appel de Lorenzo. Il m’a laissé un message en me disant qu’il avait vu mon profil sur LinkedIn et qu’il voulait me parler d’une opportunité. J’ai failli ne pas le rappeler car je pensais que c’était une arnaque… Ironie du sort, aujourd’hui, c’est moi qui me fais ghoster par certains candidats ! Bref, j’ai rejoint la belle équipe de Klondike en janvier dernier et je m’occupe surtout de la partie sourcing de nos mandats. Je travaille également sur notre branding, et j’essaie de m’impliquer dans la communauté de recruteurs.

Pourquoi lancer un Slack recruteurs au Québec ?

Le métier de recruteur a connu une grande évolution les dernières années et je ne pense pas me tromper en disant que notre rôle devient de plus en plus stratégique. Il existe des ordres professionnels qui rassemblent certains experts mais pour ce qui est du recrutement, c’est plus nouveau. Il y a des événements, des formations, mais ce n’est que ponctuel. Pourtant, j’adore échanger avec d’autres recruteurs.

Je fais partie de Recruiter’s Kitchen, la communauté des recruteurs français sur Slack depuis quelques mois et je dois dire que j’ai rapidement adhéré au concept. Il y a beaucoup d'informations qui se partagent mais le petit hic : c’est loin de notre réalité au Québec.

Pendant un mois je pensais tous les jours à lancer notre communauté à nous ici, mais je me disais « pourquoi moi ? », « est-ce que les gens vont adhérer ? », « comment appeler ça ? », etc.

J’ai pris un café avec Nina de l’École du recrutement vendredi dernier, et je lui en ai parlé. Elle m’a dit « Mais vas-y qu’est-ce que tu attends ?! Appelle-le n’importe comment mais c’est sûr que ça va marcher ». 

L’après-midi même, je me suis lancée. La poutine, c’est bon, c’est convivial et chacun y met les ingrédients qu’il veut. Tu peux même changer les frites pour des patates pilées. Et voilà !

Qu'est-ce qu'on va y retrouver ?

En s’inspirant de Recruiter’s Kitchen, j’ai créé des chaînes (groupes de discussion) pour échanger sur différents sujets : outils, événements, lectures, etc.

L’idée est de partager des nouveaux outils qu’on a découverts/testés/bien aimés, des articles/livres sur des sujets qui nous touchent, des événements pour pouvoir se regrouper, mais aussi les pépites des candidats qui nous font parfois bien rire, et plein d’autres choses encore je l’espère.

Tout cela dans le respect des règles de base : respect mutuel, tutoiement, pas d’auto-promotion. On est là pour faire avancer le recrutement !

Le Slack n’a qu’une semaine donc pour le moment, il n’y a donc pas beaucoup de contenu mais ça va venir 😊

Pour vous inscrire, il y a juste un simple petit formulaire à compléter en ligne, inscrivez-vous et partagez !

Commentaires

Intéressant j' ai hâte de vous lire. Bonne continuité.

Manon

Je trouve le concept intéressant, je suis basée à Québec.
S'il y a des évènements spéciaux je peux me déplacer et échanger avec d'autres recruteurs est intéressant !

Au plaisir de discuter avec vous !

Nicole Tremblay

Je suis CRHA et j’ai soif d’apprendre!

Merci

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.